Skip to main content
Actualités

Théâtre Petit Champlain | Portraits d’artistes et artisans de la scène écoresponsables

Le Théâtre Petit Champlain fait partie de la toile culturelle de la ville de Québec depuis un bon moment déjà. Dès son ouverture du milieu du XIXe siècle, le Théâtre Champlain revêt une vocation axée sur le théâtre. À ce jour, le Théâtre Petit Champlain offre une programmation très diversifiée, présentant des artistes de renommée internationale et de nombreux artistes locaux. Sa vocation autrefois orientée vers le théâtre et plus tard la chanson est aujourd’hui beaucoup plus diversifiée et pique la curiosité des nombreux spectateurs qui passent par le Théâtre Petit Champlain.

Le Théâtre Petit Champlain, dans le Vieux Québec
© Théâtre Petit Champlain

La démarche écoresponsable au cœur des priorités

À la suite de l’annonce du renouvellement de l’accréditation Scène écoresponsable et de l’obtention du niveau or, j’ai voulu m’entretenir avec le Théâtre Petit Champlain pour en savoir un peu plus sur leur démarche et sur les défis rencontrés en cours de route. En plus, ce sera l’occasion de vous en apprendre un peu plus sur l’accréditation Scène écoresponsable, pilotée par le Conseil québécois des événements écoresponsables.

Pour l’occasion, j’ai discuté avec David Jolin, coordonnateur aux opérations au Théâtre Petit Champlain. Quand il est arrivé au Théâtre en 2017, on ne parlait pas tellement de développement durable et d’écoresponsabilité. Le point de départ de la démarche écoresponsable au Théâtre remonte à 2018, alors que les employés ont manifesté leur volonté d’effectuer un virage vert à l’équipe de direction. Tranquillement, certains problèmes ont été identifiés et des solutions ont été proposées. La démarche s’est structurée davantage lorsque la directrice du théâtre Petit-Champlain a partagé à l’équipe que la Salle Pauline-Julien était accréditée Scène écoresponsable. Selon David, c’est « à partir de ce moment-là qu’il y a eu un véritable effet boule-de-neige et que toute la démarche s’est enclenchée ».  L’accréditation Scène écoresponsable et l’attestation ICI on recycle + ont toutes les deux contribué à structurer la démarche écoresponsable du Théâtre Petit Champlain.

« Les démarches d’accréditation Scène écoresponsable et d’attestation ICI on recycle +, avec l’appui des conseiller.ère.s des deux organisations, ont vraiment aidé à confirmer que le Théâtre était sur la bonne voie. Ces démarches nous ont mis sur la bonne voie! »

– David Jolin, coordonnateur aux opérations au Théâtre Petit Champlain

L’accréditation Scène écoresponsable
Cette accréditation s’adresse aux artisans de la scène qui désirent entreprendre une démarche de développement durable (piliers environnemental, social, économique). Le processus est convivial, adapté au monde effervescent qu’est le milieu culturel. Elle permet de structurer l’intégration du développement durable et suscite des réflexions cruciales ouvrant ainsi la porte à de nouvelles perspectives et modes de gestion tout en favorisant un sentiment d’appartenance pour les équipes en place. Ainsi, le milieu se mobilise à travers des échanges sur les meilleures pratiques et tisse des liens forts avec la communauté.
L’attestation ICI on recycle +
L’attestation ICI on recycle + est un notre programme de reconnaissance de RECYC-QUÉBEC reconnu à travers le Québec. Son objectif est d’honorer les organisations proactives et engagées à améliorer leur performance en gestion des matières résiduelles.
David Jolin (à droite) à l’occasion de RIDEAU en 2020
© Marie-Michèle Bouchard

L’importance de communiquer son engagement

Le Théâtre Petit Champlain partage fréquemment son engagement écoresponsable avec la communauté culturelle québécoise. David a d’ailleurs été panéliste à l’occasion de RIDEAU en 2020. Dès l’obtention de leur première accréditation Scène écoresponsable en 2019, l’équipe du Théâtre voulait inspirer d’autres salles à entreprendre une démarche similaire.

« J’ai beaucoup appris de notre démarche écoresponsable et c’est important pour moi de démontrer aux gens qu’il est possible d’effectuer un virage vert en leur donnant des exemples concrets de mesures que nous avons mises en place. » – David Jolin

En parlant d’exemples concrets, voici quelques mesures que le Théâtre Petit Champlain a mis en place dans les dernières années et qui lui a valu le niveau or de l’accréditation lors de son renouvellement!

  • Utilisation de verres réutilisables
  • Distribution des surplus alimentaire dans un organisme communautaire du coin
  • Mise en place d’un fil de discussion d’équipe sur l’écoresponsabilité pour que toutes et tous soient au courant de la démarche et puissent partager leurs idées
  • Loge reconnue ACT
  • Disponibilité de cruches d’eau pour remplir les bouteilles des spectateur·trices
  • Calcul des émissions de gaz à effet de serre de la salle
  • Encourager les projets artistiques des employé·e·s
  • Bourses remises à des artistes de la relève
  • Remise des affiches de spectacle à des CPE pour qu’elles soient réutilisées
  • Dons d’équipements désuets à des partenaires
  • Obtention l’attestation ICI on recycle +

Des défis à surmonter

Faire un virage vert et mettre en place des mesures écoresponsables n’est pas toujours simple et il y a toujours des défis à surmonter en cours de route. Selon David, le plus grand défi est de rallier tous les départements, notamment celui des finances.

« Il faut parvenir à convaincre l’équipe des finances que le virage vert est viable et que les mesures mises en place n’occasionneront pas de pertes d’argent ou de dépenses trop importantes. » – David Jolin

La mise en place de stations de tri à trois voies, par exemple, ne rapporte pas directement de profits. Toutefois, c’est profitable d’un point de vue de la visibilité et de la satisfaction du public. Il est important d’établir le dialogue rapidement avec le département des finances afin de discuter des coûts et de la faisabilité des mesures. Évidemment, le fait que le Théâtre soit un organisme à but non lucratif l’oblige à bien réfléchir à toutes les dépenses et à rester à l’affût d’occasions de financement qui pourraient permettre de mener à terme certains changements au sein de l’organisation.

Le meilleur conseil que David peut vous donner? « Structurez bien votre démarche et évitez de vouloir en faire trop dès le début. Choisissez plutôt deux ou trois mesures à mettre en place la première année pour éviter d’être étouffé par la démarche. On peut voir l’écoresponsabilité comme un monstre insurmontable, mais si on y va petit à petit, c’est réalisable! »

Le Théâtre Petit Champlain

Ce n’est jamais simple de se lancer dans une démarche écoresponsable. Il y a beaucoup de choses à faire, mais comme le Théâtre Petit Champlain le démontre, on peut commencer graduellement et s’améliorer constamment dans le but d’atteindre nos objectifs. L’accréditation Scène écoresponsable est une bonne façon de structurer votre démarche. Les exigences obligatoires représentent bien les premières étapes à entreprendre pour atteindre vos objectifs : s’engager dans la démarche en signant la Charte des artisans de la scène écoresponsable, communiquer cet engagement, nommer une personne ou un comité responsable de la démarche et élaborer un plan d’action réaliste. Et surtout, n’hésitez pas à faire appel à des organisations autour de vous qui sont déjà engagées dans une démarche afin de vous en inspirer!

Chloé Gagnon-Champigny

Chloé Gagnon-Champigny

Passionnée des enjeux sociaux de la crise environnementale, Chloé a obtenu une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Liège, en Belgique. Elle s’intéresse particulièrement à la santé environnementale et à la résilience des populations face aux défis environnementaux croissants. Chloé cherche à accompagner les organisations et les individus dans une transition écologique juste, équitable et inclusive. Pour y arriver, elle souhaite aider les organisations des secteurs événementiel et culturel à continuer d’améliorer leurs pratiques et de réduire leur empreinte écologique.